Monsieur le Sénateur-Maire d’Oullins...

Publié le par Fab de Bel Air

Cher Monsieur François-Noël Buffet, Sénateur-Maire d’Oullins,

Vous avez bien voulu répondre à mon article. A moi de faire part de mes remarques. Vous dites que « mensonge et procédés malhonnêtes de désinformation qui flirtent parfois avec la diffamation » sont employés mais qu’en est-il de la communication du SAGYRC ?

Une solution unique est imposée par le syndicat, des barrages aux impacts écologiques et sociaux désastreux, et nous devrions nous taire ?? Vous parlez de désinformation mais selon vous la solution du SAGYRC est « la seule solution » face à « un risque avéré » qui va se produire. Mais d’autres solutions n’ont même pas été écoutées par les « experts » !

Des personnes et associations ont proposé plusieurs bassins de rétention, afin de minimiser l’impact financier et écologique. Cela n’a même pas été écouté. De plus, ce projet aurait l’avantage d’exprimer la VRAIE solidarité entre les différentes communes. Ce dont vous parlez tout le temps mais la réalité est bien différente.

Quant au « risque avéré », il n’est que la conséquence du bétonnage des berges depuis des dizaines d’années ! Et on nous propose de continuer de la sorte ! Avec des « retenues sèches » pour éviter de parler de construction de mur de béton ! Qui désinforme ?

Et on veut nous faire croire que d’y mettre du gazon et quelques arbres va minimiser l’impact écologique ? Votre solution créé un faux sentiment de sécurité. Et Que dire de l’impact sur les habitants de Francheville, qui subissent tout, pour le grand bonheur d’Oullins qui se développe ?

Quant aux intérêts particuliers de certains qui sont favorisés au détriment du plus grand nombre, tout le monde le pense ! Et les faits donnent raison ! Sans parler qu’à Oullins, les berges sont restaurées. Et ailleurs, on bétonne.

L’enquête publique n’est qu’un battage médiatique pour matraquer les personnes de mots qui vont bien : on parle de retenue sèche pour ne pas parler de barrage avec tout ce que cela implique comme travaux de terrassement, destruction de la nature, etc. On parle de débat apaisé et constructif alors que les travaux sont déjà programmés. De plus, on désigne les opposants au barrage comme des gens inconscients, qui seront les seuls fautifs à la prochaine crue, s’il y a des victimes matérielles ou physiques.

Alors, qui désinforme ? Qui utilise des procédés malhonnêtes ? Qui agit dans ses intérêts personnels ?

Publié dans Oullins

Commenter cet article