Tout pour Oullins !!

Publié le par Fab de Bel Air

Tout pour Oullins !!

Le matraquage continu et cette fois c’est le magazine municipal d’Oullins qui s’y colle ! Avec coquilles et fautes de frappes s’il vous plaît ! tout se perd !

L’interview (l’autopromotion on devrait dire) de Louis Proton, conseiller municipal d’Oullins mais aussi 1er vice président du SAGYRC, est explicite. D’abord jouer sur la peur en rappelant encore une fois qu’Oullins ne sera jamais totalement protégé. Mais apaiser également en disant que les travaux vont protéger Oullins d’une crue trentennale. Et où ont lieu les prochains travaux ? Dans le secteur du Merlo ! Là où il habite !! Bien protéger sa maison, c’est une priorité.

Pour finir, mettre la pression sur les deux villes qui vont être le plus être saccagées par la construction de murs de cailloux et de béton : Francheville et Tassin la-demi-lune. Les propos de Louis Proton sont une menace à peine voilée contre ces deux communes : "Mais la ville ne sera réellement protégée des crues majeures que lorsque les barrages secs seront réalisées à Francheville et Tassin-la-demi-Lune." Ce qui en plus vient contredire ce qu'il dit avant, à savoir qu'Oullins ne sera jamais totalement protégé. dire tout et son contraire...

D’où la question récurrente : le SAGYRC est-il à la main d’Oullins ? Au seul bénéfice de cette ville ?

Et pour finir, Louis Proton ose parler de solidarité !! "Bien que cinq villes « seulement » soient concernées par les inondations, ce sont 19 communes qui sont concercées par des mesures de gestion des eaux en amont et des solidarités financières". Tout pour Oullins quoi...

Publié dans Yzeron, Oullins

Commenter cet article

François-Noël Buffet 19/04/2016 17:52

En réponse à votre article, je voudrais vous indiquer que la liberté d’expression n’autorise pas tout.

S’il est intéressant de pouvoir débattre et confronter ses idées sur le fond d’un dossier tel que celui des aménagements de l’Yzeron destinés à protéger les biens et les personnes, le mensonge et les procédés malhonnêtes de désinformation qui flirtent parfois avec la diffamation, n’ont pas leur place dans le débat citoyen. Ceux qui pensent qu’il s’agit d’intérêts particuliers se fourvoient et font preuve d’irresponsabilité face à un risque avéré.

Tous les experts sont d’accord : la question n’est pas de savoir si une crue centennale se produira, mais quand ! Notre devoir et notre responsabilité d’élus sont, avant tout, de protéger nos populations et les retenues sèches sont la seule solution pour y parvenir. Je souhaite que l’enquête publique qui va s’ouvrir soit l’occasion d’un vrai débat apaisé et constructif.

François-Noël Buffet – Sénateur-maire d’Oullins